بوابة تادلة أزيلال www.tadlaazilal.com للمراسلة tadlaazilal.com@gmail.com الهاتف :0661875636         بني ملال:شبكة القراءة بالمغرب تستضيف الكاتب الروائي عبد الكريم جويطي احتفاء بروايته "المغاربة"             بني ملال: جمعية الحراس الليليين تحتفل بذكرى تأسيسها تحت شعار" الحراسة الليلية واقع و آفاق"             بني ملال: برنامج طموح للدورة الثانية لتوطين فرقة مسرح أرلكان رغم هزالة دعم وزارة الثقافة             الرباط:بعد شلل حركة السير.. جحافل من سكان العدوتين في مسيرة على الأقدام لمنازلهم             بني ملال: من يتحمل مسؤولية فوضى شارع الرباط؟             هزة أرضية تضرب جماعة واويزغت ونواحيها وتجبر الساكنة على مغادرة أسرتهم             التشريح الطبي يورط عائلة الطفلة هبة و ينصف الأستاذة             الهاكا تصفع التجيني بسبب إلياس العماري.. اتهمته بعدم الحياد             احتجاجات ساكنة أنركي/ ازيلال للمطالبة بملحقة اعدادية             مبادرة إنسانية من شبكة إنصاف الوطنية لدعم المجتمع المدني وحقوق الانسان إلى ساكنة إغرضان            
جريدتنا بالفايس بوك
 
صوت وصورة

احتجاجات ساكنة أنركي/ ازيلال للمطالبة بملحقة اعدادية


مبادرة إنسانية من شبكة إنصاف الوطنية لدعم المجتمع المدني وحقوق الانسان إلى ساكنة إغرضان


شبكة انصاف الوطنية لدعم المجتمع المدني وحقوق الانسان بقافلة أنسانية إلى إغرضان بجبال بني ملال


شبكة انصاف الوطنية لدعم المجتمع المدني وحقوق الانسان مع ساكنة اغرضان بجبال بني ملال


هدف العليوي الرائع في مرمى المنتخب الايفواري


من قصبة تادلة:محمد مجاهد عضو فيدرالية اليسار يوضح حقيقة "البلوكاج" لحكومة بنكيران


المخرج عبد الالاه الجوهري يتحدث عن رجاء بنت الملاح صاحبة ضجة السجاد الاحمر

 
البحث بالموقع
 
رياضة

ريال مدريد يوجه رسالة لمشجعيه في مصر والمغرب


أمم إفريقيا.. الأسود يحلقون لدورالربع ويمتعون الجماهير المغربية


تعادل بطعم الهزيمة لشباب هوارة أمام أمل سوق السبت

 
أدسنس
 
استطلاع رأي
ما رأيكم في بوابة تادلة ازيلال ؟

ممتاز
لابأس به
سيء
كغيره


 
مع المؤسسات

قانون السير الجديد يدخل رسمياً حيز التنفيذ


بيان من فرع الجمعية المغربية لحقوق الانسان ببني ملال حولمقتل شاب برصاص الأمن

 
كاريكاتير و صورة

ساحة الحرية ببني ملال قبل إقبارها
 
منوعات وفنون

بني ملال: برنامج طموح للدورة الثانية لتوطين فرقة مسرح أرلكان رغم هزالة دعم وزارة الثقافة

 
دين وفكر وثقافة

بني ملال:شبكة القراءة بالمغرب تستضيف الكاتب الروائي عبد الكريم جويطي احتفاء بروايته "المغاربة"

 
الصحة

مندوب الصحة بخنيفرة يتمرد على وزير الصحة ويصر على استهداف متصرف

 
جريدة الجرائد

بلاغ صحفي لتنسيقية الصحافة والإعلام بجهة بني ملال خنيفرة

 
مواعيد
 
خدمة rss
 

»  rss الأخبار

 
 

»  rss صوت وصورة

 
 
حسي مسي

فضيحة أستاذ بنيابة التعليم بالفقيه بن صالح بتهمة التحرش الجنسي و النيابة تدخل على الخط


بني ملال:توظيفات مشبوهة بشركة كازا تيكنيك وفضيحة من العيار الثقيل قريبا

 
 

Les élections législatives du 7 octobre 2016 : une certaine impasse politique
 
أضف المقال إلى :
yahoo Facebook yahoo Twitter Myspace delicious Live Google

أضيف في 10 أكتوبر 2016 الساعة 22 : 16


Les élections législatives du 7 octobre 2016 : une certaine impasse politique

 

Provocant ? Iconoclaste ?  Irréaliste ? Rien de tout cela .Cette appréciation est dictée par les résultats et l’état actuel du champ politique.

 

         Le chef de gouvernement qui sera désigné, choisi au sein du PJD, pourrait-il constituer un gouvernement homogène, efficace et réellement représentatif. Rien n’est moins sûr.

Et à quel prix ?

       Avant d’y répondre, essayons de voir rapidement ce qui a caractérisé ce scrutin.

      Une abstention relativement importante soit 57 % des inscrits ; ce qui rend ce chiffre inquiétant c’est qu’il y a plus de 10 millions de non-inscrits. Cumulés, non-inscrits et abstentionnistes, on atteint le chiffre de 19 millions sans parler des bulletins blancs. Autrement dit, moins d’un Marocain sur quatre s’est senti concerné par l’acte électoral.

Quelle légitimité ?

      D’aucuns, parmi ceux qui polluent le débat à l’occasion de chaque scrutin, soutiennent que l’abstention est devenue une manifestation quasi générale même dans les pays à fort ancrage démocratique ; ils oublient ou feignent d’oublier que ces pays n’ont vu l’abstention se généraliser et   perdurer qu’après l’âge d’or démocratique. On n’est pas encore là.   

 

Deuxième caractéristique : une bipolarité partisane aux forceps !!

Autres faits nouveaux, les partis du mouvement national réunis (Istiqlal ; USFP, PPS, La fédération de Gauche démocratique) dépassent de quelques sièges la moitié du premier parti !! ;autrement dit, l’avenir de l’ancienne gauche est réellement posé.

   Tous les partis, sauf le PJD et le PAM, régressent au niveau de leurs résultats par rapport à 2011 !!

Il reste l’énigme. Les résultats du PAM.

Comment peut-on progresser de plus 100% en cinq ans ?!

Sociologiquement, politiquement (la percée du PJD en 2011), rien ne le prédisposait à obtenir un tel score.

Il n’y a rien d’étonnant selon certains dans la mesure où ce parti a présenté un programme novateur et réalisable. Avec les moyens colossaux mobilisés, le PAM ne pouvait que réaliser une telle prouesse.

Peut-être que son slogan de campagne l’a aidé : « le changement c’est maintenant » !

Quant au PJD, une question mérite d’être posée

Comment peut-on expliquer la bonne performance du PJD au vu du bilan en demi-teinte du quinquennat ? Le PJD n’est-il pas une formation politique d’un genre particulier ? Un PJD banalisé, c’est à dire coupé de ses racines (MUR), désacralisé, aurait-il pu obtenir des résultats pareils ?  A cause de cette anomalie qui avantage le PJD et désavantage les autres partis, le jeu démocratique est faussé. Il va donc falloir régler ce problème, remettre les pendules à l’heure, afin de garantir l’égalité des chances à tous les acteurs de la vie politique. D’ailleurs, pendant la campagne électorale, le PJD a totalement évacué son bilan pour se focaliser sur Attahakoum.

 

Les résultats de ce scrutin, risquent de bloquer toute évolution du système politique.

En effet on ne peut que constater :

*La confiance est laminée (le nombre de non- inscrits et le taux d’abstention) et la désaffection du politique ne fait que s’aggraver.

*Le face à face forcé entre le PJD et le PAM fait plus de dégâts qu’il ne fait avancer l’idée démocratique.

*Un système politique, sans oxygène, peut à court terme se bloquer. 

Dans ces conditions, comment un gouvernement dirigé par un dirigeant du PJD peut-il être constitué ? 

Numériquement, et eu égard à l’absence d’autonomie chez certains partis notamment chez ceux dits administratifs, il serait difficile pour lui d’y parvenir.

Quant à l’Istiqlal, parti susceptible d’être approché par le PJD pour une éventuelle coalition, il ne brille pas par sa constance.

D’abord membre du gouvernement Benkirane I, l’Istiqlal se rapproche du PAM en 2013… puis bénéficie en 2015 du soutien des partis de la majorité -notamment le PJD et le PPS- pour regagner 5 sièges sur 7 invalidés par le Conseil Constitutionnel. Il se rebelle contre le PAM -la fameuse sortie de Chabat contre ce dernier durant cet été- pour finir dans une position d’expectative à la veille des élections. En attendant des heures et des jours meilleurs !! 

L’intégration de l’Istiqlal  devrait coûter cher au PJD en matière d’exigences.

    Le RIN dans la future coalition ?  Rien n’est moins sûr. Intégré au milieu de la législature à cause d’une sortie insolite de l’Istiqlal, le parti « centriste » n’a pas été un allié facile.  

 

Difficile politiquement, parce que le PJD pour y arriver doit intégrer beaucoup de partis à petits résultats avec le risque d’une hétérogénéité inextricable et une inefficacité gouvernementale.

            Tous les scenarios concoctés par les uns et les autres ne règlent pas le problème de légitimité, de crédibilité et d’efficacité vu l’effritement du champ politique et l’opposition frontale entre les 2 premiers partis. 

Un gouvernement de coalition nationale ? Peut-être, histoire de diluer l’antagonisme existant entre les le PJD et le PAM.

Mais à quoi servent les élections si c’est pour que tout le monde gouverne ?

C’est une hypothèse d’école qui pourrait être envisagée dans le cas le PJD  serait « empêché » de réunir une majorité. 

 

Que faire ?

Il ne faut surtout pas mettre le citoyen devant ce choix cornélien : entre le conservatisme et le néo-conservatisme ; les oripeaux de la modernité ne doivent tromper personne.

Il y a une piste. Elle peut paraitre idéaliste mais c’est la seule qui est à même de faire évoluer le politique pour une perspective sans heurts.

Une telle perspective suppose impérativement l’existence d’une volonté de changement réel.

Personne ne peut prétendre que la démocratie à l’occidental sera appliquée demain au Maroc.

Mais le cap de la vraie réforme est-il pris ? Toute la question est là.

  Il y a une piste. Elle peut paratre idéaliste mais c’est la seule qui est à même de faire évoluer le politique   pour une perspective sans heurts.

Une telle perspective suppose impérativement l’existence d’une volonté réelle de changement.

 En effet, on a pu remarquer, surtout depuis 2002, un stock électoral variant entre 11 et 19 millions - entre non-inscrits et abstentionnistes- qui est potentiellement mobilisable qui peut changer la donne et faire disparaitre ce choix qui, en fait, n’en est pas un.

 

Avec des signaux forts, ces citoyens « en jachère » peuvent retrouver le chemin des urnes pourvu que l’offre politique soit attractive.

Travailler sur ce socle nous parait une hypothèse intéressante. Le résultat obtenu par la Fédération de la Gauche Démocratique lors des élections locales et régionales du 7 septembre 2015, certes très marginal sur le plan quantitatif mais très édifiant et significatif sur le plan politique, invite tout observateur à la réflexion.

        Cette offre politique à elle seule n’est pas évidemment suffisante ; une véritable stratégie de développent global et un système éducatif performant sont plus qu’impératifs.

        Mais l’option politique de réforme est nécessaire parce que le politico-religieux et culturel est, en dernière instance, déterminant dans le contexte actuel.

            La leçon qu’on peut tirer de cette expérience malgré ses limites, c’est d’abord et surtout, lorsqu’il y a une offre politique sérieuse et crédible les citoyens peuvent se mobiliser.

Cette option pourrait contribuer à une nouvelle configuration du champ politique, situation susceptible de doter le Maroc d’un appareil juridique et institutionnel moderne devant l’aider à relever les défis du développement et du vivre-ensemble.

Le politique a, en plus de sa fonction pacificatrice - en permettant à une communauté humaine   de vivre en harmonie-, de réaliser un projet de société. Comme le religieux, le politique donne à rêver (Michel Hasting, Aborder la science politique, Ed. Seuil, Col. Memo, 1996, 96 p., p.14). Un peuple n’est pas une simple juxtaposition d’individus, il faut qu’un sentiment d’appartenance partagé, d’un destin commun convenu… constituent le carburant de la vie, de l’évolution et de la pérennité de ses différentes composantes. Le politique crédible et donc attractif peut contribuer à la réalisation de ces finalités….

    Discuter uniquement   de ce qui existe (champ politique acteurs et culture politiques dans  leur conformisme ambiant ) comme ils se présentent  -sous prétexte d’un académisme ,parfois insipide , incolore et inodore  en évacuant l’idée même de l’évolution des choses-   c’est le conforter ; en revanche le  remettre en question c’est préparer les conditions de sa réforme.

            Les différentes politiques politiciennes « font gagner du temps » pour les partisans du statu quo mais ne préparent pas l’avenir du pays.

Sinon, l’espoir de la réforme risque de se nicher, pour des années encore, dans les limbes.

8 octobre 2016

Pr. Universitaire

 Directeur de la Revue Marocaine des Sciences Politiques et Sociales 

 

 

 

 

 

 

 



364

0






 
هام جداً قبل أن تكتبو تعليقاتكم

اضغط هنـا للكتابة بالعربية

 

 

 

 

 

 

 

 

أضف تعليقك على الخبر
* كاتب التعليق
* عنوان التعليق
  * الدولة
* التعليق
  * كود التحقق



Attention : Eau non po table au niveau des communes des cercles El Ksiba et Aghbala

Vidéo. Dr Moncef Elyazghi: "les partis politiques éludent le sport dans leurs programmes électoraux

Les élections législatives du 7 octobre 2016 : une certaine impasse politique

Les élections législatives du 7 octobre 2016 : une certaine impasse politique ?

Les élections législatives du 7 octobre 2016 : une certaine impasse politique

Les élections législatives du 7 octobre 2016 : une certaine impasse politique ?





 
القائمة الرئيسية
 

» الرئيسية

 
 

»  أخبار محلية وجهوية

 
 

»  صوت وصورة

 
 

»  حسي مسي

 
 

»  رياضة

 
 

»  سياسية

 
 

»  مع المؤسسات

 
 

»  كاريكاتير و صورة

 
 

»  منوعات وفنون

 
 

»  أخبار الحوادث

 
 

»  اقتصاد

 
 

»  دين وفكر وثقافة

 
 

»  مقالات الرأي

 
 

»  البطل الشهيد أحمد الحنصالي

 
 

»  تربية وتعليم

 
 

»  وجهة نظر

 
 

»  جريدة الجرائد

 
 

»  خارج الحدود

 
 

»  الصحة

 
 

»  دهاليز الانترنت

 
 

»  espace français

 
 

»  استطلاع رأي

 
 

»  عين على القضاء

 
 

»  

 
 

»  مجلس جهة بني ملال خنيفرة

 
 
النشرة البريدية

 
أدسنس
 
سياسية

الهاكا تصفع التجيني بسبب إلياس العماري.. اتهمته بعدم الحياد


قادة الاتحاد الوطني لطلبة المغرب يتحدون بنكيران


أزيلال: بـيـان الإطارات النقابية والجمعيات المهنية التعليمية

 
أخبار محلية وجهوية

بني ملال: جمعية الحراس الليليين تحتفل بذكرى تأسيسها تحت شعار" الحراسة الليلية واقع و آفاق"


الرباط:بعد شلل حركة السير.. جحافل من سكان العدوتين في مسيرة على الأقدام لمنازلهم


بني ملال: من يتحمل مسؤولية فوضى شارع الرباط؟

 
عين على القضاء

قصبة تادلة:شكاية موجهة من ورثة المعطي بن محمد إلى للسيد وزير العدل و الحريات

 
وجهة نظر

الفقيه بن صالح/ جماعة أهل المربع:الدواوير تشكو غياب الإصلاحات وتوقف ما انطلق منها

 
أخبار الحوادث

التشريح الطبي يورط عائلة الطفلة هبة و ينصف الأستاذة


مدينة أولاد عياد : “القاتل الصامت” ينهي حياة تلميذ

 
مقالات الرأي

اَلْعَـدْلُ والإحْسـانُ: لا تستعْـدي ولا تستجْـدي


"إنهاء مهام" أطر العدل والإحسان: محاولة للفهم

 
البطل الشهيد أحمد الحنصالي

الشهيد احماد أحنصال عمليتين في يوم واحد ما بين إغرغر و بين الويدان ترجمة وقراءة لمقال صحفي يغطي ت

 
اقتصاد

ضرائب بمئات المليارات تفاجئ مكتب الفوسفاط ومجموعة “سهام” وبنك بنجلون

 
تربية وتعليم

البيان الختامي للقاء الوطني لجمعية دفاتر إلكترونية بالمغرب المنعقد بتاريخ 11 فبراير 2017 بالفقيه بن


أزيلال:مجموعة مداس أسوال اسقيفن تستضيف القافلة الاجتماعة والطبية

 
خارج الحدود

تحديد تاريخ الإستماع إلى برلسكوني في قضية " روبي" بنت الفقيه بن صالح


إسطنبول تنزف دما في الساعات الأولى من العام الجديد

 
دهاليز الانترنت

حملة على فيسبوك ضد قرار « مجلس عزيمان » القاضي بإلغاء مجانية التعليم العمومي

 
espace français

Les accidents routiers et leur impact sur les enfants.

 
 
مواعيد
 
مجلس جهة بني ملال خنيفرة

رئيس مجلس جهة بني ملال خنيفرة يفتتح اشغال اليوم الدراسي حول مقتضيات القانون التنظيمي رقم 111.14 المت

 
   للنشر في الموقع   |   اتصل بنا   |   أعلن معنا   |   تـنــويه     |  فريق العمل 
  انضمو لنا بالفايس بوك  شركة وصلة  سكريبت اخبار بريس

*جميع المقالات والمواضيع المنشورة في الموقع تعبر عن رأي أصحابها وليس للموقع أي مسؤولية إعلامية أو أدبية أو قانونية